English

Luttez pour la livraison postale en milieu rural

La livraison aux boîtes postales en milieu rural, un service essentiel, est menacée.

Mailbox

Pour certains, cela peut sembler un inconvénient mineur, mais pour ceux qui habitent en milieu rural, particulièrement les personnes âgées, la centralisation des boîtes postales multiples pourrait avoir des incidences importantes sur leur sécurité et leur qualité de vie.

Lorsque l’hiver s’installera et que les routes seront glissantes, ces gens-ci seront obligés d’aller chercher leur courrier à leurs risques et périls — en empruntant des routes étroites et glacées dans de mauvaises conditions météorologiques. Et ceux qui n’ont pas de voiture devront trouver une autre solution pour se déplacer.

Bon nombre de Néo-Écossais au sein de collectivités rurales, particulièrement ceux qui ne conduisent pas ou qui ont de la difficulté à se déplacer, comptent sur la livraison du courrier pour prendre contact avec le monde extérieur. Ils dépendent de ce service non seulement pour recevoir du courrier personnel et des biens de consommation, mais aussi pour recevoir leurs prestations et d’importants états de compte. Le gouvernement conservateur ne devrait pas autoriser Postes Canada à modifier la livraison de façon à compromettre la sécurité de sa clientèle.

Il importe de maintenir la livraison aux boîtes postales et en bordure des routes. Et cette responsabilité incombe au gouvernement fédéral.

Signez cette pétition et diffusez-la largement!

Partagez cette page

  • Signez la pétition!

    À: Stephen Harper

    Je, soussigné(e), exige que le gouvernement conservateur préserve un service de livraison postale adéquat en milieu rural.

                                                                                                 - mon nom, code postal

  • We currently have your information in the system as "%last".
    Do you want us to change the name in the system to "%new".
    Or is this entry made by "%new" and not "%last" ?
        

Jusqu'à maintenant 185 personnes ont signé la pétition.